Meknès

Meknès

Histoire de la ville de Meknès

C’est la tribu berbère des Meknassa qui créa cette cité au Xème siècle et c’est eux qui lui donneront en même temps le nom de Meknès.

Meknès fut reconstruite par les conquérants Almoravides dans une enceinte fortifié après qu’eux même l’ai détruite en 1069.

Les Almohades et les Mérinides la démolissent encore une fois deux siècles plus tard. Les Mérinides ayant gagné leur conflit contre les Almohades c’est eux qui contribuent à la reconstruction de leur bâtisse mais aussi profiteront de cela pour orner la ville. Ils érigent aussi plusieurs mosquées et plusieurs médersas. C’est grâce aux Alaouites que Meknès connaitra le summum.

La ville deviendra la capitale du Royaume en 1672 grâce à l’avènement de Moulay Ismaïl. Le Sultan fera construire une éblouissante cité impériale. La chute de Meknès apparaitra en 1727 à la mort de Moulay Ismaïl. Les quartiers impériaux tomberont en ruine en 1755 à cause du tremblement de terre.

Meknès deviendra une base militaire importante grâce à l’arrivée des Français plusieurs siècles plus tard. Les Français s’installeront sur la rive droite de l’oued.

A 33 km de Meknès se trouvent les ruines romaines de Volubilis dont l’origine remonte aux IIème et III ème siècles après JC. Volubilis fut habitée jusqu’au XVII ème siècle, date à laquelle Moulay Ismail pilla les ruines de marbre pour construire son palais. Les ruines ont été fouillées systématiquement et l’on y voit encore quelques belles mosaïques représentant par exemple Hercules, des nymphes au bain et la toilette d’Hylas par les nymphes. Il existe également une très belle mosaïque montrant Bacchus tiré par un chariot de panthères.

Les lieux à visiter à Meknès

  • Bab Mansour

La porte Mansour a été fini d’être construit en 1932 sous le règne du fils de Moulay Ismaïl. Elle est la plus importante de Meknès. Des expositions y sont parfois organisées.

  • Le pavillon des Ambassadeurs et la prison des Chrétiens

Le pavillon des Ambassadeurs n’a rien de spécial à visiter. Il s’agit juste d’une grande pièce sans rien à l’intérieur. Des expositions peuvent y être organisées. L’entrée sera plus chère.

En dehors du pavillon, vous trouverez un escalier contre la muraille qui mène à la prison des Chrétiens.

Cette prison accueillait aussi bien des les Chrétiens que les Marocains musulmans. La légende dit que la prison s’étendrait sur toute la cité impériale.

Munissez-vous d’une lampe car il fait très sombre et l’endroit n’est pas très rassurant !

Ouvert tous les jours de 9h à 12h et de 15h à 18h.

Entrée 10 Dh (1 €).

  • Le mausolée de Moulay Ismail

Le mausolée de Moulay Ismail fut construit en 1703. Il est l’un des rares mausolées à faire entrer les non musulmans. On doit cela au maréchal Lyautey qui refusa de rester à l’entrée alors que le sultan y pénétrait.

Une tenue correcte est exigée. Vous pourrez aussi prendre des photos mais pas de vidéos.

L’entrée se fait par la porte de Bab Moulay Ismail.

Ouvert tous les jours sauf le vendredi matin ( réservé aux musulmans ) de 9h à 12h et de 15h à 18h.

Entrée gratuite.

  • Le musée de la poterie du Rif et du Pré-Rif

Le musée de la poterie est très bien restauré. Il abrite des poteries de diverses régions avec des panneaux explicatifs en français.

Sur la terrasse du musée vous pourrez apercevoir différentes partie de la médina et de Meknès.

Ouvert tous les jours de 9h à 17h.

Entrée 10 Dh (1 €).

  • Hri Moulay Ismail

Le Hri de Moulay Ismail est en faite un grenier à grain qui a été construit comme son nom l’indique par Moulay Ismail. Il est l’un des plus beaux monuments de la ville de Meknès. Il possède des murs de 4 mètres d’épaisseurs.

Au fond de l’entrepôt vous pourrez y voir des ruines d’écritures.

Autrefois il y avait 12 000 chevaux à l’intérieur.

Ce réseau de grenier est aujourd’hui un lieu pittoresque de concerts occasionnels.

Ouvert tous les jours de 9h à 12h et de 15h à 18h ( 19h l’été ).

Entrée 10 Dh (1 €).

  • La place El Hedim

La place El Hedim est la place qui est à l’entrée de la médina.

Allez-y le soir boire un thé, il y a plus d’animations que dans la journée.

  • Le marché de la médina

Le marché de la médina se trouve derrière les arcades des potiers.

Il est l’un des plus beaux et des plus animés des marchés ouverts au Maroc.

Vous trouverez toutes sortes d’épices, d’olives, de fruits secs …

Attention cependant à l’odeur quand vous arrivez dans l’allée des moutons et des poules.

  • Les souks

Dans les souks on y vend des tissus. Ils se trouvent dans le coin situé entre Dar Jamaï et Bou Inania, autour de la grande mosquée.

Ventes aux enchères à partir de 14h.

  • Le musée Dar Jamaï

Le musée Dar Jamaï se trouve dans une splendide demeure construite par le grand vizir Jamaï en 1882.

Vous y trouverez de belles expositions de céramique, de costumes, de caftan, de bijoux …

Des expositions temporaires sont organisées mais les expositions régulières sont retirées.

Ouvert tous les jours sauf le mardi et certains jours fériés, de 9h à 12h et de 15h à 18h30.

Le vendredi de 8h30 à 11h30 et de 15h à 18h.

Entrée 10 Dh (1 €).

  • Bab El Jédid

Bab El Jédid est l’endroit où vous trouverez le marché aux puces. Ce sont des particuliers qui vendent leurs affaires.

Vous trouverez aussi le souk des instruments de musique ( tambourin, derbouka … ), et juste à côté le marché au blé et le souk des tanneurs.

  • La médersa Bou-Inania

Dans la médersa Bou-Inania vous retrouverez de l’architecture traditionnelle.

La place de l’imam a été creusée dans le mur.

Visitez la médersa, vous en sortirez ravis !

Ouvert tous les jours sauf les jours fériés de 9h à 12h et de 15h à 18h30.

Entrée 10 Dh (1 €).